Le soleil Partie 1 : Les produits solaires

Nous avons lancé dernièrement un question/ réponse sur Instagram et Facebook afin de connaître toutes les questions que vous vous posiez concernant le soleil, ses bénéfices, ses méfaits, comment s'en protéger, etc. Beaucoup de sujets sont à traiter nous vous proposons donc de le voir dans les semaines à venir à travers divers articles.


Aujourd'hui nous vous proposons un sujet sur les produits solaires en général.

Avant de commencer, mettons en lumière les effets positifs du soleil pour notre peau. Le soleil est primordial à notre corps. Mais quels sont les bénéfices du soleil pour ma peau ?

Le soleil produit des UVA et des UVB et quelques UVC. Les UVA sont responsable du vieillissement cutané ( A pour âge) et les UVB sont responsable des coups de soleil ( B pour brûlure).

Tout d'abord le soleil procure un bien être moral. Dès que le soleil apparaît, notre énergie et notre moral montent en flèche. Il favorise la synthèse de vitamine D. Son absorption est primordiale car la vitamine D permet d'aider le calcium à se fixer sur nos os. Par conséquent, elle diminue le risque d'ostéoporose. Mais pas besoin de faire le lézard toute l'après midi, quelques minutes suffisent: 15 minutes 3 fois par semaine sont suffisantes pour une bonne absorption. Le soleil a également le pouvoir d'améliorer certaines maladies de la peau comme le psoriasis ou l'eczéma. Il aide à réduire la pression artérielle. Enfin le dernier avantage à prendre quelques minutes de soleil et pas des moindres, il favorise la pousse de nos cheveux en stimulant la circulation sanguine des vaisseaux capillaires. Mieux innervés, la pousse en est favorisée.


Mais le soleil présente aussi de nombreux méfaits comme l'accélération du vieillissement cutané ou pire le risque de cancer de la peau qui est augmenté. Il faut alors se protéger.


  1. Les protecteurs solaires :

Quelle est la différence entre un filtre chimique ou minéral ?

Le filtre minéral est un filtre qui permet de filtrer les UVB (ceux qui provoquent la brûlure). Ce filtre agit comme un miroir qui réfléchit le soleil sans le laisser pénétrer. Ainsi il agit comme une barrière.

Le filtre chimique lui agit comme transformateur. Il traite les UVB mais aussi les UVA (responsable du vieillissement cutanée). Le filtre chimique se mêle au corps gras présent à la surface de notre peau et transforme les rayons UV en énergie thermique qui va être ensuite évacuer par notre peau. Composé souvent par du zinc, le filtre minéral peut parfois laisser des traces blanches. Depuis peu, ils ont créé des nouvelles formules avec des particules de filtre minéral plus fins : des nanofiltre (en général avec un pourcentage au maximum de 50% pour les normes européennes).

Le filtre chimique a mauvaise réputation en tournure sociétale vers un monde plus vert et la protection de nos océans. Mais contrairement au filtre minéral, le filtre chimique détruit les océans mais il est meilleur protecteur et protège surtout à la fois de la brûlure et du vieillissement cutané. C'est pourquoi on retrouve très souvent dans des compositions de protecteur minéral quand même la présence de filtre chimique mais dans de plus petite quantité. Le filtre chimique est quant à sa texture plus souple, plus facile à étaler et ne laissera pas de trace blanches. Par contre, ce filtre est plus fragile au condition de stockage (produit en plein soleil, qui traîne dans le sable) que les filtres minéraux. Il est donc impératif de bien respecter le renouvellement de sa crème par rapport à sa date d'ouverture (maximum 12 mois).

Enfin il faut savoir que si l'on souhaite un filtre minéral, la texture sera automatiquement sous forme de crème ou de lait. Le filtre chimique lui, laisse plus de possibilité sur les textures.


A quoi correspond l'indice de protection ? Que veut il dire réellement ?


L'indice de protection correspond au temps de résistance à un coup de soleil que notre peau va gagner en appliquant un produit solaire protecteur.

Pour bien comprendre comment choisir sa crème solaire il faut comprendre comment celle ci fonctionne. Il faut savoir qu'en moyenne, il faut seulement 20 minutes pour apercevoir le premier coup de soleil sans protection sur notre peau. Le plus important dans une crème solaire c'est l'indice. Il est un indicateur sur le temps que votre peau va résister au UVB (ceux qui causent la brûlure) avant d'avoir le coup de soleil. Par exemple quelqu'un qui sans protection aurait un coup de soleil au bout de 10 minutes avec une crème solaire d'indice 50, cette même personne mettra 50 fois 10 minutes avant d'avoir le coup de soleil. Mais cette réalité est tronqué par la trop fine couche de produit que l'on applique sur notre peau. Il faut dans la réalité divisé par 3 ce temps. Evidemment, plus le le phototype est clair plus il est conseillé d'opter pour une protection forte.


2. Les autobronzants


Tout d'abord il est essentiel de choisir en fonction de sa peau et sa carnation mais aussi de sa réactivité ou sensibilité. Pour cela il est important de regarder la quantité de molécule DHA présente dans le produit. En général la concentration est entre 1 et 8%. Nous conseillerons pour les peaux claires d'être à une concentration de 1 à 3% et pour les peaux mates ou dans l'entretien d'une peau déjà très bronzée, une concentration de 5%. Pour les peaux sensibles, privilégiez des produits sans parfum qui limiteront le risque de réaction. Il faut ensuite choisir la texture: On opte pour une texture gel sans gras pour les peaux plutôt grasses et à contrario pour les peaux les plus sèches, on penchera vers une texture mousse ou crème (plus hydratante). Ensuite il faut déterminer la zone ciblée (le visage ou le corps) : Les spray seront privilégiés pour le corps comme la texture lait. Alors que les textures crème ou gel seront plutôt destinées et utilisées pour le visage. Si vous n'avez pas envie de prendre le risque d'avoir des traces lors de l'application du produit, vous pouvez également opter un auto bronzant sous forme de complément alimentaire. Ainsi même les peaux les plus claires pourront obtenir un joli hâle naturel. Cette cure est conseillé pendant 3 mois et de commencer 15 jours à 3 semaines avant les premières expositions au soleil.



3. Les autres produits solaires


Les gélules solaires sont elles une aide pour préparer notre peau au soleil ?

Dans les gélules solaires, on peut retrouver les gélules auto-bronzante et les gélules préparatrices au soleil. Les gélules auto-bronzante sont uniquement créer pour simuler un bronzage mais c'est artificiel et en aucun cas ces gélules stimulent votre corps pour faciliter le bronzage. Elles vous permettent cependant durant les mois au le soleil n'est pas très présent d'avoir un effet bonne mine. Pour les gélules auto-bronzante : c'est souvent la caroténoide (carotte) ou la lycopène de tomate qui vous permettront une coloration artificiel mais pour un résultat hâlé et naturel.

Les gélules "préparatrice de bronzage" sont elles faites dans le buste de stimuler votre corps et plus précisément la mélanine afin que dès les premières expositions au soleil, votre peau adopte un bronzage. Vous retrouverez toujours de la carotène pour l'effet bonne mine mais également un peu de cuivre, du sélénium, du zinc, des vitamines. Les gélules préparent la peau avant le bronzage et aide à répartir de façon homogène le bronzage sans tâche. Certaines marques de gélules solaires intègrent également des plantes qui renforcement la lutte contre le vieillissement cutanée lors des expositions solaires. Pour les phototypes clairs, il est vraiment conseillé de les utiliser car les peaux claires sont plus sujettes à prendre des coups de soleil et donc les gélules sont vraiment efficace sur la préparation avant bronzage.




  • Pinterest
  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Youtube

LA BEAUTÉ ACTUALISÉE

2020  LA BEAUTYSTA

Nous contacter
  • Facebook
  • Instagram